125 Voyages

Jour 10 (namite) : Brume et soleil

Au levé du jour, la pluie tombait sur Ambert. Le temps de prendre mon petit déj et de ranger mes affaires, elle avait cessée.

Dans ma quête du fromage, je suis devenu une fois de plus bredouille. Nulle boutique ouverte ni marché à l’horizon. Je n’ai pas dû traversé les bons villages.

La route était par contre bien mouillée, et je n’ai pas pris tout le plaisir que j’aurai pu prendre. Aucun soucis d’aucune sorte, c’est l’essentiel. J’ai pu prendre encore quelques photos.

J’ai plein de photos à mettre et à commenter, mais je crains de ne pas avoir le temps avant d’être rentré sur Paris.

Pour l’énigme 10 du jour :

Comment doit-on prononcer Laguiole ? Si quelqu’un me trouve la raison très précise (autre que “c’est comme ça…”) je rajouterai un point supplémentaire, je n’ai moi-même pas trouvé ni eu le temps de demander sur place.

11 reflexions sur “Jour 10 (namite) : Brume et soleil

  1. dominique

    On écrit LAGUIOLE, et l’on prononce « LAÏOLE ». On a conservé l’ancienne prononciation, en patois, en occitan, c’est la raison pour laquelle on dit Laïole.

  2. dominique

    Issu du patois ou de l’occitan, on le prononce “Laïole. “Laïole” proviendrait de “Laîola” qui signifie “petite église”. Au XVIIIe siècle, la Yole est aussi une ambarcation légère, étroite et allongée dont le profil rappelle étrangement la ligne de la lame.

  3. Céline Foucher

    Voilà pour la réponse. Trouvée en 2 secondes sur le net 😉

    On écrit LAGUIOLE et on prononce « LAÏOLE ». On a conservé la prononciation ancienne, en patois, en occitan, c’est la raison pour laquelle on parle de Laïole.

  4. LN

    Autre réponse certaine cette- fois!
    Laguiole se prononce “layole” parce que c’est de l’occitan et qu’en occitan “gui” se prononce “Y”.

  5. Christine

    On prononce “Laïeule”

    La raison….déformation venue du québécois de “ta gueule” qui en joual (patois québécois) se dit “ta yeule”. Ici ce “la gueule” s’est donc transformé en “La guiole” lorsque l’on parle la bouche pleine de fromage. Et par la suite, transformé en “la yeule” par quelques colons venus du Canada, d’où la pronociation “Laïeule” qui est restée.

    Bon, si l’explication ne vous plait pas, j’en ai une autre !
    Le nom venant de l’occitan “La Guiòla” , c’est un peu comme en italien, on ne prononce pas le “gui” comme en français par un son “gue + i” . On le prononce “ye” comme dans “yes”.
    Donc : Layeulle et non pas Lagui-ole.

    Et pourquoi La Guiolà ?
    Car ce nom équivaut à celui de la gleisola=petite chapelle, car La Guiola ne fut longtemps qu’une annexe de l’église d’Alcorn.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.