125 Voyages

Première partie des Pyrénées basques

À partir d’Espelette, ville des piments, la vraie ballade a commencée.

20140728-183530-66930120.jpg
On voyait déjà les premières cimes bien triangulaire apparaître au loin.
Pas très longtemps après, c’est à Ainhoa que j’ai fait ma première escale, mes premières rues typiquement basques, mon premier fronton de pelote basque (et son chat qui regardait la balle avec intérêt).
C’est ensuite que ça a commencé à grimper bien plus. Premier col à 700m. C’est l’échauffement pour l’après-midi. Là, les routes sont encore à deux voies et en très bon état.
Passage éclair en Espagne en même temps.

20140728-184156-67316207.jpg
La matinée s’est terminée à Saint-Jean-Pied-de-Port pour une déjeuner bien appétissant et une petite marche dans les rues à tendances médiévales. Il ne reste par conte pas grand chose des remparts.

20140728-184451-67491266.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.